LE TOURNAGE SUR BOIS

C'est une forme de travail du bois. Il est employé pour créer des objets en bois sur un tour et à l'aide d'outils de coupe. Beaucoup de formes, simples ou complexes, peuvent être réalisées en tournant le bois.

Voici une brève présentation du tour à bois et de ses principaux éléments :


Un des tours à bois utilisé à l'usine, et qui sert actuellement aux démonstrations.

La poupée fixe : C'est la partie du tour qui fait tourner la pièce.

La poupée mobile : Munie de la contre-pointe, elle assure le maintien des pièces lorsque l'on travaille entre pointes et permet également le perçage dans l'axe du tour.

La poulie folle. Tous les tours de l'usine étant entraînés par la même transmission, le tourneur n'avait qu'à basculer la courroie sur la poulie folle (à droite) pour arrêter son tour. Ce système simple de débrayage lui permettait de contrôler plus facilement son travail, ainsi que de changer de pièce une fois celui-ci terminé.

Tournage entre pointes. La pièce est prise entre la poupée fixe et la poupée mobile.

Tournage en l'air. Ici la pièce est emmanchée au marteau dans un mandrin gobelet ou emprunt, en bronze.

Suivez les étapes du tournage d'une assiette en "bois de travers" :
On parle ici de "bois de travers", car les fibres sont perpendiculaires à l'axe du tour.

On commence par faire la "mise au rond" : il s'agit de dégrossir la pèce avant de commencer le façonnage.

Le profilage : on met en forme l'extérieur de l'objet.

L'outil va du petit diamètre vers le grand diamètre pour coucher les fibres.

Finition au ciseau. On peut ensuite creuser la prise de mandrin, ou, comme ici...

...percer la pièce pour la fixer sur une "queue de cochon".

On commence le creusage, qui, à l'inverse du profilage...

...se fait de l'extérieur...

...vers le centre.







La finition se fait au racloir pour obtenir une surface lisse.

Le résultat final.